© Photo Romy Saverys

Je ne voudrais pas casser l’ambiance mais il y a des mariages où capturer une photo des moments clé de la journée relève d’un parcours digne d’un entraînement militaire.

Je reviens donc sur le sujet des “smartphonegraphes” ou “déclencheurs compulsifs”, et j’insiste avec cet autre article de Romy Saverys, sévère et excédée pour des raisons que je partage.

Je ne compte plus les centaines de photos (importantes) que je dois jeter parce-qu’un smartphone, un chapeau ou un tonton-reporter me sont apparus en pleine mire à la dernière seconde (ou pas). Ce petit “coup de gueule“ pour rappeler que ce n’est pas le photographe que vous lésez (il n’a pas plus de légitimité que vous à prendre des photos, ses états d’âme ne sont pas le propos, il est normalement entraîné et payé pour ça et souvent son contrat le protège pour ce cas précis de ratage, ce qui est mon cas) mais les mariés eux-même, qui ont prévu un budget (conséquent) pour avoir la tranquillité et l’assurance d’obtenir un BEAU souvenir de LA journée, probablement l’une des plus marquantes de leur vie.

unplugged-wedding10pp_w897_h596

Guide à l’usage des futurs mariés

• Vous pouvez partager ce post avec vos invités 😉
• Vous pouvez les prévenir de la présence d’un photographe sur vos faire-part (si si, ça se fait)
• Vous pouvez les inviter à ranger leurs appareils numériques lors de la cérémonie (ou demander à la personne qui va la dispenser de le faire à votre place, en général de la part d’un(e) maire(sse) ou d’un prêtre c’est assez efficace)
• Vous pouvez déléguer une demoiselle ou un garçon d’honneur à l’entrée avec un message sur une petite pancarte
• Vous avez le droit de décider que c’est une journée “unplugged“ (sans aucun appareil connecté sauf pour les appels)

unplugged2

Guide à l’usage des invités

• Vivez, participez, profitez, partagez ces rares moments sans écran avec vos amis, c’est précisément pour cela qu’ils vous ont invité, pas pour vous voir toute la journée caché derrière un logo Apple ou Samsung
• Faites confiance au photographe choisi par les mariés, dans le doute allez consulter son book
• Si vous le gênez constamment il aura peu de liberté de mouvement, sera moins créatif, son principal souci sera de vous éviter
• N’hésitez pas à lui demander de vous prendre en photo (vous ou quelqu’un d’autre), c’est son rôle, il ne vous le refusera jamais
• Le photographe est poli, mais s’il vient vous voir pour vous expliquer que vous le gênez c’est qu’il est déjà trop tard, vous lui avez déjà ruiné quelques clichés et il anticipe le fait qu’il va encore passer une bonne dizaine d’heures en votre (très proche) compagnie. Traduction –> fuyez !
• Si vous ne pouvez pas vous empêcher de dégainer votre smartphone, s’il vous plaît, ne le faites pas lors des moments cruciaux (j’ai en exemple un lancer de bouquet avec un iPad rouge en premier plan du plus bel effet). Vous disposez de la journée entière pour déclencher et mettre-à-jour-votre-profil-Facebook
• Si vous souhaitez récupérer les photos du mariage demandez-les simplement aux mariés, à ma connaissance ils les partagent volontiers
• Si vous avez lu cet article jusque là bravo, vous méritez un bisou 💋 et maintenant je suis sûre que vous n’avez plus du tout envie d’être “le boulet” qui gâchera les photos de mariage de vos amis 🙂

17215_536850323032392_2099394481_n